Questions concernant les forums. Postez ici vos sondages.
Répondre

Mon avis sur pamac en console

L'utiliserez-vous à l’occasion
3
30%
Je pense à l'utiliser par défaut
0
Aucun vote
Cette syntaxe est une bonne chose pour les utilisateurs
2
20%
Impossible que je passe un jour à cette syntaxe
2
20%
Pour nouveaux venus uniquement
2
20%
Trop simple
0
Aucun vote
Trop compliqué
1
10%
Nous devrions adopter cette commande sur le forum
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 10

pamac-cli

#1Messageil y a 3 mois

:bjr:pamac propose maintenant une utilisation en console

La version console reprend juste les commandes de la version graphique et, comme la version graphique, se veut être simple. Du coup il ne faut pas chercher des options pointues ; elles ne sont pas prévues dans le futur.
Un utilitaire simple qui devrait fournir plus de 90% des besoins de tous les utilisateurs.

---------------------------

Utilisation de pamac en mode console (voir pamac -h)
  • pamac search ***
    recherche dans dépots officiels et paquets installés
    pamac search -a ***
    recherche uniquement dans aur
  • pamac install ***
    installation d'un paquet dans les dépots officiels
    pamac build ***
    construction et installation d'un paquet venant de aur
    pamac install *.pkg.tar.xz
    installation d'un paquet présent sur notre disque
  • pamac list (-option)
    liste de paquets ou fichiers pour informations
---------------------------

J'ai pamac list |wc -l paquets d'installés dont la liste est : pamac list
Je n'ai bien sûr aucun paquet orphelin pamac list -o
J'utilise ces dépôts sur ma distribution: pamac list -r
J'ai beaucoup de fichiers de configuration avec systemd ! pamac list -f systemd | grep conf$

pamac-cli

#2Messageil y a 3 mois

Mon petit avis à 2 balles :
  • OUI pour cette syntaxe, je me rappelle encore mon désarroi lorsque j'ai découvert les options de pacman. Cette nouvelle fonctionnalité va tout à fait dans le sens de manjaro qui recherche à simplifier la vie de l'utilisateur
  • je pense que c'est pour les nouveaux venus mais, cela pose un problème : nous risquons d'avoir 2 types d'utilisateurs (en console) et
  • qu'au final nous ne faisons peut-être que retarder le passage vers la syntaxe pacman
  • en cas de pépin, impossible de donner une solution de dépannage à base de pamac donc nous risquons de complexifier la solution pour un utilisateur pamac(-cli)
  • Problème avec toute la documentation existante (wiki,forums) et de plus il n'est pas installé par défaut sur les isos plasma


ps: un grand merci pour le super travail de Guillaume @guinux le papa de pamac

pamac-cli

#3Messageil y a 3 mois

:bjr: Tout ce qui peut inciter l'utilisateur novice à ouvrir et utiliser une console, ne serait-ce que pour l’exécution d'une mise à jour, va dans le bon sens. A ce titre, l'idée d'adjoindre un cli à pamac me semble naturelle. Je n'utilise plus pamac mais merci et bravo pour cette initiative. :bien

pamac-cli

#4Messageil y a 3 mois

:bjr:
Oui pour inciter aux commandes cli, mais là, on a une proposition assez ambiguë . Une sorte de compromis entre le monde Debian et Arch qui peut semer le doute .
D'un côté, les, les coutumiers de distros en .deb ou .rpm qui représentent la grande majorité du monde Gnu/Linux et qui aspirent a se sentir en " terra cognita" sur la banquise Archlinux, de l'autre, des aficionados de pacman dont beaucoup sont convaincus de l'efficacité dans le monde du Rolling et qui utilisent ce gestionnaire de paquet particulièrement performant, mais moins instinctif que apt-get ou yum (encore que....)
Je peux comprendre qu'une volonté d'uniformisation se développe, mais deux visions aussi radicalement différentes peuvent à mon sens aussi être mal comprises ...

pamac-cli

#5Messageil y a 2 mois

Étant donné que je me sers très peu de pamac (sauf s'il y a une seule màj), je me vois mal utiliser pamac-cli.
Je préfère mon bon vieux pacman et consorts pour AUR. :gsourire:

pamac-cli

#6Messageil y a 1 mois

Bonsoir,

Je suis un vieux, très vieux debianiste. Une distribution que j'utilise sur serveur. Pour le bureau, je passe en rolling release, mais j'ai longtemps eu Debian en local.
Sur serveur, c'est tantôt apt ou son interface ncurse aptitude, parce qu'il n'y a pas d'interface graphique. En local, avec " mate " , je me servais de synaptic, histoire de ne pas toujours avoir le terminal. Qu'importe.
La question que je me pose est : quel est le public visé par manjaro ? Et la réponse me semble assez évidente, à savoir, le même public que celui qui arrivait sur Ubuntu et Mint. Est-ce que ces utilisateurs-ci veulent utiliser de la ligne de commande ?
Le gars qui sait faire ça va installer directement une Arch. Et il se servira de yay. Même l'utilisateur de distribution opensource suffisamment avancé, va jouer les paresseux et cliquer sur l'icône de la barre de notification, parce que la ligne de commande fait sens uniquement s'il n'y a pas d'autres moyens.
Manjaro se veut avant tout user-friendly. On l'installe, on reboot et c'est parti. La personne qui se sert de ça pour de la bureautique, de la navigation web et un peu d'écoute de musique, ne s'occupera jamais de savoir si une interface ligne de commande existe pour mettre sa distribution à jour.
Le poncif selon lequel " linux=ligne de commande " n'est en rien en accord avec la démarche qui a permis la création de manjaro.
C'est très utile pour administrer les serveurs, mais jamais je n'installerais une distribution autre que " fixed " sur ce type d'infrastructure.
Je comprends que pour certains, inciter l'utilisateur à se servir du terminal, peut être " pédagogique " . Ce qui revient à présenter l'apprentissage de l'informatique comme obligatoire pour accéder à l'utilisation de logiciel libre. C'est très étrangement la raison pour laquelle les géants du logiciel commercial tiennent encore le haut du pavé. Un gars qui est toute la journée sur la route à la rencontre de sa clientèle, une mère de famille qui termine sa journée de bureau et veut se connecter à son compte facebook ou vérifier l'emploi du temps de ses gosses ne veut pas apprendre ce que sont bash ou zsh. Ces personnes veulent simplement que ça marche.
On peut ajouter une interface ligne de commande à " pamac ", ce qui fera plaisir à quelques utilisateurs qui ont besoin de s'afficher comme faisant partie d'une sorte d'élite. Ca n'enlèvera rien aux débutants, qui ne s'en serviront pas.
N'est-ce pas risquer d'introduire pour pas grand chose, des bugs dont tout le monde se passerait volontiers ? Tout ça pour avoir voulu réparer quelque chose qui fonctionne. Au lieu de passer du temps sur des choses qui pourraient sans doute être améliorées, perdre du temps à générer du code pour un enième gestionnaire de paquets parmi d'autres.

pamac-cli

#7Messageil y a 1 mois

bonsoir

malheureusement dans les choses moins simples et nettement moins sympas ,
c'est sur une interface GUI de faire des mises à jour de drivers qui concerne l'interface GUI ...
en gros tu va forcement a un moment donné casser ton interface , ou bien de tente de reporter ces maj critiques a l'extinction de la machine

par terminal ou ligne de commande ce risque est *réduit* , car lorsque tu perds l'interface Gui , tu ne sais pas si cela est fini ou pas , de forte chance que non

donc l'adage de préconiser en cli ou ligne de commande , c'est bien pour ne jamais faire face à d'autres situations , pour lesquels l'utilisateur peut être tenter de faire n'importe quoi par la suite , surtout si la maj est partielle

ici ce qui est préconisé concerne uniquement la mise a jour , et on a de temps en temps des fichiers de configs ou d'autres dépendances secondaires à voir

pamac-cli

#8Messageil y a 1 mois

Bonjour
oursgrincheux a écrit :Est-ce que ces utilisateurs-ci veulent utiliser de la ligne de commande ?
Bien sûr, peut-être que plus 80% des utilisateurs manjaro n'utilisent pas de ligne de commande. Cette commande ne devrait intéresser que très peu de monde ; mais pour les forums c'est différent car il est très difficile de faire des copies d'écran par rapport à une copie console.
Le gars qui sait faire ça va installer directement une Arch
lol que tu es réducteur ! et tous ceux qui utilisent la ligne de commande sous ubuntu devraient être sur débian ? Nous sommes dans le monde du libre, l'utilisateur utilise les outils qu'il désire et on ne lui impose pas une distribution !
inciter l'utilisateur à se servir du terminal, peut être " pédagogique " .
Après une année, soit 50 upgrades, tu pourras revoir ton avis - en parler est pédagogique mais pas question d'inciter sous manjaro ! (sauf updates)
Ces personnes veulent simplement que ça marche.
Mais ici, nous sommes en rolling et avec une dérivée de archlinux - toutes les aspérités de arch ne sont pas effacées - si l'on désire en premier la tranquillité on reste en fixe : un upgrade tous les an contre 50 par an
On peut ajouter une interface ligne de commande à " pamac "
c'est déjà fait, maintenant c'est juste on utilise ou aime ?
plaisir à quelques utilisateurs qui ont besoin de s'afficher comme faisant partie d'une sorte d'élite
plutôt le contraire :sourire: pamac-cli est rejeté par les utilisateurs de pacman - les nouveaux eux en grande majorité ils s'en fichent complètement
Le but ici est justement de ne pas avoir une "élite" mais que le nouveau puisse faire (comme l'élite d'après tes dires) les mises à jour en ligne de commande si il le désire
avoir voulu réparer quelque chose qui fonctionne. Au lieu de passer du temps
Tu ne connais pas du tout manjaro ! cette option n'est pas la pour réparer (quoi?) - c'est une option voulue par le développeur de pamac pour aider ceux qui désirent faire leur mise à jour en ligne de commande. C'est juste une marche plus facile entre pamac et pacman et une aide pour franchir le pas c'est tout à fait dans l’esprit manjaro ?
Pour "passer du temps": le (seul) développeur de pamac est indépendant, cette option est le fruit de sa volonté et n'est qu'une simple interface cli à pamac (pamac-cli appelle le serveur pamac-system via dbus) et pas la réécriture en console de pamac
Ce développeur (français) ne travaille que sur pamac, donc aucune resource n'a été prise à un autre projet manjaro :wink:
il se servira de yay
pamac-cli est un produit fini !
Il n'a pas vocation à remplacer yay ou autre, c'est une commande simple avec le minimum d'options, c'est voulu: destination des débutants et non une élite. Par exemple pas question de réparer une mauvaise mise à jour avec

Répondre